RESUME SENLIS / RN89

mardi 3 février 2009
par  Didier
popularité : 30%

Contexte
Après avoir mal commencé le championnat avec une courte défaite à Valenciennes, leader toujours invaincu après 6 journées, les poloïstes de l’équipes réserve du RN89 avait bien réagit puisqu’ils avaient enchaîné 2 victoires sur des gros morceaux à domicile (Laon et Denain) puis à Chalons sans sortir un match exceptionnel, produisant ainsi une série de 4 victoires consécutives. C’est donc en confiance mais sans prétention que Reims se rendait à Senlis, équipe n’ayant gagné qu’un match et fait un nul, pour 3 défaites depuis le début du championnat. Malgré l’absence d’Alban Barthow dans le but rémois, Reims avait pour ambition de gagner ce match tout en faisant progresser les jeunes du club.

Le groupe :
1.ROBINEAU Quentin (1991) ; 2.QUESADA Laurent (entraîneur joueur,1980) ; 3.DUPONT Romain (1990) ; KOLB Romain (1989) ; BAHNA Édouard (1994) ; SAINT DENIS Mathieu (1992) ; BARTHELEMY Simon (1991) ; LANDY Thomas (1990) ; LETSCHER Antoine (1994) ; CLEMENT Denis (1993) ; BELHAMRI Thomas (1992) ; PLAQUIN Antonin (1992) ; PIETRZAK Jacques (1984)
Le match :
Ce match commence de la plus mauvaise des manières pour les rémois avec un premier quart temps catastrophique. En effet, les rémois encaissent deux buts coup sur coup dans la première minute du match, même s’ils ne tardent à réagir par un but de leur pointe Édouard Bahna. Mais le collectif rémois commet trop d’erreurs et se fait punir par une équipe de Senlis réaliste, lui infligeant même un 3-0 en fin de période. La première période se termine donc finalement sur le score de 7-3 pour Senlis avec deux buts supplémentaires rémois de Thomas Landy et de Denis Clément (Première réalisation d’ailleurs en N3 pour ce dernier !). La pause est donc nécessaire pour une remise au point de Laurent Quesada, demandant plus de solidarité et de combativité.
2ème période :
Et ce moment de répit s’avérera être une bonne chose pour les rémois qui commencèrent (enfin !) à trouver leur marques et qui revinrent dans la partie petit à petit. La domination des joueurs de Senlis n’était donc plus d’actualité et leur confiance semblait prendre un coup, tout cela illustré par un penalty arrêté par le gardien Quentin Robineau. C’est finalement sur le score de 9-8 à l’avantage de Senlis que la mi-temps était sifflée, les rémois infligeant tout de même un 5-2 dans la période. Les buteurs rémois de cette période : Landy (x3), Kolb (x1), Bahna (x1).
De retour dans l’eau après 5 min de pause
et un changement de gardien (Jacques Pietrzak rentrant dans le but), les rémois ne relâchent pas la pression faisant déjouer les joueurs de Senlis qui prennent beaucoup trop d’exclusions (x5). Baissant largement physiquement et dominés par de bons nageurs, les senlisois coulent littéralement. Ils vont même encaisser un cinglant 9-2, laissant s’exprimer les individualités et l’animation rémoises, pour finir au score de 17-11 pour les champenois.
Les buteurs rémois du quart temps : Plaquin et Bahna (x3) ; Kolb, Barthélemy et Dupont (x1)
Le quatrième quart temps
sera géré tranquillement par les rémois. Il permit également à Laurent Quesada de donner du temps de jeu à tous ses joueurs. Cette période fut marquée par la frustration des Senlisois, illustrée par deux EDA en toute fin de match du n°4 et 7 senlisois pour brutalité sur des joueurs rémois, la dernière commise d’ailleurs alors que la fin du match avait déjà été sifflée.
Le match se terminera donc sur une victoire méritée rémoise 20 à 13, malgré une première période à oublier.
Les buteurs rémois de la période : Plaquin (x2) et Letscher(x1)
Selon les mots de l’entraîneur, ce match fut satisfaisant car certains jeunes ont réussi à prendre leurs responsabilités, sans forcément marquer mais en étant décisifs dans la construction du jeu et le replacement défensif.
Remerciements à Mr. Letscher qui a accompagné l’équipe rémoise pendant ce déplacement.

Quentin ROBINEAU